Occitanie

Un article de Oisquipedia.
Anar a : navigacion, Recercar

Nom francés d'Occitània.

"OCCITANIE (géogr.) Un des noms donnés aux provinces du Midi de la France." in Complément du dictionnaire de l'Académie Française, 2, Firmin Didot, 1847 Google Books: p.850

"The ancient language of the South France, was called, la langue d'oc, from the sound of its affirmative particle. From this circumstance, the country has been called Occitanie, and a specific portion of it, Languedoc. The French have lately formed a new adjective, Occitanique, to comprize all the dialects derived from the ancient tongue." in Sharon Turner, The history of England (during the middle ages), London, Longman, Hurst, &c. 1814.

Thèse[modificar]

"L'Occitanie n'a jamais eu le moindre début de commencement de réalité historique (M. Agulhon 1980 Bayle 1975 Riviere 1980 & 1982, Blanchet 1990)", in Philippe Blanchet, Le provençal: essai de description sociolinguistique et différentielle, Peeters, 1992 GoogleBooks: p. 43

"Le livre que Guilhem Pépin et moi venons de publier, La “Langue d’oc” ou leS langueS d’oc ? – Idées reçues, mythes et fantasmes face à l’Histoire, rappelle que le mot « Occitanie », inconnu des écrits d’oc anciens, n’est apparu en français que dans une œuvre littéraire de la fin du XVIIIe s., et pour ne désigner que la province d’Ancien régime, le Languedoc. Il transcrivait le latin partes Occitaniae, qui lui-même traduisait le français langue d’oc dans les actes latins de la monarchie.", in Jean Lafitte, "Le subconscient occitan : haine du gascon et du béarnais"; en ligne sur le site Digam

"Il faut ici bien rappeler que occitan, Occitanie et Occitans ont été inventés de toute pièce par quelques intellectuels, en laboratoire" in Alain Blanchet, "Les langues d'oc" en ligne sur le site langues, cultures et République

"Occitan et Occitanie. Deux mots artificiels, créés par la chancellerie des Rois de France au lendemain de la soumission du Comté de Toulouse (XIII° siècle) dans des documents en langue latine. Ils désignaient uniquement les territoires toulousains annexés à la suite de la Croisade des Albigeois et ce qui se rapportait à eux. Ils ont été repris à la fin du XVIII° siècle et depuis par des intellectuels languedociens dont le point fort n'était pas le lien avec la population." in Pierre Bonnaud, Lexique identitaire, en ligne sur le site Cercle Terre d'Auvergne

Antithèse[modificar]

Attention, ce qui suit est une liste de brûlots écrits par de dangereux intellectuels languedociens dans leur laboratoire à la fin du XVIIIe siècle !

"Arade Gentil-homme de cette province Occitanie" in Jean Pierre Camus, Les récits historiques ou Histoires divertissantes, Clousier, 1644

"Raimond I comte de Tholose ou de l'Occitanie", in Jean Besly, Histoire des comtes de Poitou et des ducs de Guyenne depuis 811 à Louis le Jeune, Paris, Robert Bertaut, 1647

"Lieutenant du roi dans l'Occitanie" in Ordonnances des rois de France de la 3ème race, Imprimerie royale, 1732

Vilevault (Louis Guillaume, M. de), Table générale et chronologique des neuf volumes du recueil des Ordonnances des rois de France de la troisième race, Impr. royale, 1757

Élie Catherine Fréron, L'année littéraire ou Suite des lettres sur quelques écrits de ce temps, Paris, Le Jay, 1772 (étonamment nommé "Western African history" dans Google Books...)

Claude Sixte Sautreau de Marsy, Charles Joseph Mathon de la Cour, Marie Justin Gensoul, Almanach des muses, Delalain, 1776

Claude Emmanuel Lhuillier Chapelle, François le Coigneaux de Bachaumont, Voyage de Chapelle et de Bachaumont: suivi de quelques autres voyages dans le même genre, s.n. 1777

Jean Antoine Roucher, Les mois, poëme, en douze chants, Volume 2, De l'imprimerie de Quillau, 1779

Mémoire sur la culture de l'olivier et la manière d'extraire l'huile des olives: Pour servir de réponse à la question proposée par l'Académie des belles-lettres, sciences & arts de Marseille, pour le sujet du prix de 1782, Aix-en-Provence, Impr. de J.-B. Mouret, 1783

Guyot (Joseph Nicolas, M.), Pierre Jean Jacques Guillaume Guyot, Répertoire universel et raisonné de jurisprudence civile, criminelle, canonique et béneficiale, Visse, 1784

Laurent-Pierre Bérenger, Les soirées provençales: ou Lettres écrites à ses amis pendant ses voyages dans sa patrie, Volume 1, chez Nyon l'aîné, 1786

Charles Georges Thomas Garnier, Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques; ornés de figures, s. n. 1788

Antoine Etienne Nicolas Fantin des Odoards, Dictionnaire Raisonné Du Gouvernement Des Lois, Des Usages Et De La Discipline De L'Église: Conciliés avec les libertés, franchises de l'Eglise Gallicane, Lois du Royaume & Jurisprudence des Tribunaux de France, Volume 2, Moutard, 1788

Charles-Joseph Mayer, Henri Boulainvilliers (comte de), Des États généraux et autres assemblées nationales, se trouve à Paris chez Buisson, 1789

Synthèse[modificar]

  • Slimak, Ludovic, Pasesse, Damien, Giraud, Yves, "La grotte Mandrin et les premiéres occupations du Paléolithique supérieur en Occitanie orientale ", Prehistoria y Arqueología, 2002, n. 15
  • Joël Schmitt, Le royaume wisigoth d'Occitanie, Perrin, Tempus, 2008
  • Scènes d’Occitanie. Regards sur la vie musicale de l’Occitanie orientale contemporaine, éditions Carnets méditerranéens, 2010