Philippe Blanchet

Un article de Oisquipèdia.
Anar a : navigacion, Recercar

Philippe Blanchet es un nacionalista occitan qu'a pas encara fach lo coming out.

Citacions[modificar]

"L'Occitanie n'a jamais eu le moindre début de commencement de réalité historique (M. Agulhon 1980 Bayle 1975 Riviere 1980 & 1982, Blanchet 1990)", Philippe Blanchet, Le provençal: essai de description sociolinguistique et différentielle, Peeters, 1992 GoogleBooks: p. 43

Blanchet cita:

  • Maurice Agulhon, 1980 (de trobar) (L'impossible prison [Texte imprimé] : recherches sur le système pénitentiaire au XIXe siècle / [Maurice Agulhon, Jacques Léonard, Michel Foucault, Michelle Perrot, etc.] ; réunies par Michelle Perrot ; débat avec Michel Foucault ?) (Histoire de Toulon [Texte imprimé] / publiée sous la direction de Maurice Agulhon, Toulouse: Privat, 1980 ?)
  • Louis Bayle, Procès de l'Occitanisme, Toulon: l'Astrado, 1975
  • el meteis, "Les Provençaux et le provençal : résultats d'une enquête", XVIIe Colloque international de linguistique fonctionnelle, Leon, repris dans Lou Provençau à l'escolo, Marseille, n°124, 1990-4, pp. 10-12
  • Jean-Claude Rivière, Langues et pays d'Oc, Toulon: L'Astrado, 1980
  • Jean-Claude Rivière, "Situation des langues d'oc", L'information grammaticale, n°12 pp.14-18 et n°13 pp.11-16. Responsa de R. Teulat e responsa de Rivière aicí.

Valent a dire de 5 referéncias, una autocitacion e doas publicacions ideologicament marcadas (l'Astrado).

E sus Agulhon, quand escriu "Le Centre et la Périphérie" e qu'emplega mai d'un còp Occitan e Occitanie? (Ref. de la revirada anglesa).

Blanchet repren exactament las referéncias dins sa contribucion "Attitudes théoriques et pratiques à l'égard des langues et cultures populaires dans le domaine de la classification linguistique : l'exemple du provençal" dans Ch. Vielle, P. Swiggers et G. Jucquois (ed.), Comparatisme, mythologies, langages, en hommage à Claude Lévi-Strauss, Collection de la Bibliothèque des Cahiers de l'Institut de Linguistique de Louvain, n° 73, Louvain, Peeters, 1994, p. 347-380.

Dins sa critica de la tèsi de D. Sumien (aicí - responsa ailà) n'acaba amb una bibliografia de 12 referéncias que 7 son d'el (!), una es Fontan e una autra es un libre militant (langues d'oc, langues de France)...

Vos disi, demoram lo coming out!

Tanben veire[modificar]